Une fédération internationale

181216_Histoire.jpg

Depuis sa création en 1964, L’Arche s’est développée sur les cinq continents.

La mission de L’Arche internationale aujourd’hui dans le monde est d’accueillir et accompagner des personnes avec un handicap intellectuel et ainsi travailler ensemble à construire une société plus humaine.

L’Histoire de L’Arche

L’Arche a été fondée en 1964 à Trosly-Breuil dans l’Oise par le philosophe et humaniste canadien Jean Vanier. Promis à une brillante carrière militaire, ce fils du Gouverneur général du Canada fait le choix de mettre sa vie au service des plus faibles. Après plus de 50 ans de vie partagée avec des personnes en situation de handicap, il porte aujourd’hui un message universel : l’accueil des fragilités de chacun est une voie essentielle pour construire une société plus humaine.

En 1964, Jean Vanier rencontre deux hommes avec un handicap mental, Raphaël Simi et Philippe Seux, vivant alors dans une institution psychiatrique. Profondément touché par leur détresse, Jean Vanier décide de vivre avec eux dans une petite maison du village de Trosly Breuil dans l’Oise. C’est le début de l’aventure…

L’Arche, partout dans le monde 

L’Arche compte en France 35 communautés organisées en 6 régions. Elles regroupent environ 2100 personnes, dont 1200, ayant un handicap mental. Aujourd’hui, il existe 152 communautés dans 38 pays sur tous les continents, regroupées au sein de la Fédération de L’Arche internationale.

Grâce à tous ceux qui le rejoignent, le projet de L’Arche se répand très rapidement dans d’autres régions, d’autres pays, d’autres continents… dans des contextes, des cultures, des religions très différentes. L’intuition fondatrice de Jean Vanier se poursuit de nos jours un peu partout dans le monde. D’un continent à l’autre, un même esprit anime nos communautés. C’est un esprit de rencontre, d’écoute, d’empathie et de solidarité.

 
Accueillir quelqu’un, c’est lui ouvrir la porte de son cœur, lui donner de l’espace
— Jean Vanier, fondateur de L'Arche